Battambang, ruines et chauves-souris

Après trois jours de route, nous voici arrivé à Battambang. On part se promener dans la ville et on s’égare dans le marché central en chemin pour acheter de nouvelles tongs. On quitte la chaleur étouffante et les étales colorées pour rejoindre le temple de Wat Damrey Sar. L’endroit est presque vide en cette fin d’après-midi, quelques moines nous saluent.

Le lendemain on repart à l’aventure sur un scooter. On longe la rivière jusqu’à un premier temple perché en haut d’escaliers, Wat Banan. On s’essouffle à monter les marches, mais du haut, on a une belle vue de la campagne alentour. On fait un rapide tour des ruines, encore un avant-goût d’Angkor. Puis vient Wat Phnom Sampeau perché sur une colline.
Une superbe piste nous mène jusqu’à son pied. Autour de nous, rien. On retrouve l’agitation en parvenant près de la colline où se regroupe tuk-tuk, touristes et bars. A nouveau, il faut monter des marches pour apprécier une vue encore plus jolie. Au loin apparait Battambang. Le temple en lui-même est beaucoup plus récent que Wat Banan. Très coloré, il abrite une colonie de singes et quelques moines.

Vite on redescend pour s’installer près de l’entrée de la Bat Cave. Peu de temps après, des milliers de chauve-souris s’en échappent en un flot continu pendant près d’une demi-heure. Le spectacle est hallucinant. On reste là les regarder un bon moment à lumière du soleil couchant. Puis on repart vers la ville avant que la nuit tombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *