Bilan du Cambodge

Bilan financier : On est arrivé dans le pays directement avec nos motos. Le budget transport est donc réduit au minimum. On a dépensé en tout 521 € en 18 jours soit 14 € par jour et par personne. Le logement est peu onéreux. La nourriture est plus cher qu’au Vietnam mais on a gardé l’habitude de manger sur le bord de la route le midi. Les temples d’Angkor coûtent relativement cher et occupe une grande partie dans le budget (80 $ d’entrée à 2 + 40 $ d’hôtel et une vie un peu plus cher qu’ailleurs dans le pays pour se restaurer).

Nos dépenses :
Transports : 46 €
Nourritures : 187 €
Logement : 112 €
Autres (visas, monuments, …) : 174 €


Bilan de l’expérience : Un paysage désertique. C’est le principal souvenir du Cambodge que l’on a. Arrivés en pleine saison sèche, les rizières sont jaunes, la chaleur accablante, le soleil fait mal et les locaux se cachent toute la journée. Avec beaucoup de gestes, on a réussi à se faire comprendre pour manger ou trouver la bonne route. Heureusement, le pays n’est pas trop grand et on choisit de rouler le matin avec nos motos, au frais ! Un tiers de notre séjour se passera à Siem Reap et aux temples d’Angkor. Encore une fois la découverte d’un pays est complétement différente avec des scooters. On a mis 3 jours pour relier Phnom Penh à Battambang alors que les bus mettent une journée. Le choix de garder nos motos ne fût pas regretté, surtout pour visiter Angkor, une liberté totale. Des paysages grillés mais des temples mondialement connus pour un séjour … chaleureux.

Ce qu’on aimé : Angkor en motos, la simplicité des gens.
Ce qu’on a moins aimé : l’obsession pour les dollars, trop chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *