Archives de catégorie : Bilan en Asie du sud-est

Bilan du Myanmar

Bilan financier : le Myanmar à la réputation d’être très cher, notamment au niveau du logement. On est resté 28 jours, et on a dépensé 1063 € soit 19€ par jour et par personne. On a eu beaucoup de mal à sortir du pays. Les frontières se sont fermées et on a donc fait l’aller-retour pour rien jusqu’à la frontière indienne et on a dût prendre un ticket d’avion pour sortir du pays. ça a fait gonfler le budget sur la fin mais ça reste correct. On a mangé des noodles pour compenser le prix des chambres et ainsi faire baisser le budget.
Nos dépenses :
Transports : 426 €
Nourritures : 139 €
Logement : 267 €
Autres (visa, monuments, …) : 230 €

Bilan de notre expérience : tellement de choses dire sur le Myanmar ! Un mois, c’est trop court. Du coup on a eu juste le temps de faire les principaux sites. Tout le pays n’est pas ouvert : le nord reste incertain ainsi que le sud, à la limite du Bangladesh. Les gens sont incroyablement gentils. Comme nulle part ailleurs en Asie. Les plages les plus fréquentées sont désertes. Mais elles restent paradisiaques. Bagan est incroyable, presque au niveau des temples d’Angkor. Notre seule petite déception reste le lac Inle. Le trek est super mais le tour directement sur le lac est trop … touristique (Le lac Inle). Un pays a refaire et refaire. L’accueil des gens, leur gentillesse sont imbattables. Et pourtant, ça reste l’un des pays les plus pauvres du monde. « Moins l’on possède, plus on est heureux » Bouddha (c’est un truc comme ça qu’il a dit).

Ce qu’on a aimé : les Birmans, les Birmans et les Birmans.
Ce qu’on a moins aimé : le lac Inle et l’exploitation touristique, la clim dans les bus (16°).

Bilan de la Thaïlande

Bilan financier : Bon, en Thaïlande, on a un peu craqué sur la nourriture. On a retrouvé les bons vieux fast-food américains après 2 mois. Du coup le budget a pris un coup. On a dépensé en tout 350 € en 12 jours soit 15 € par jour et par personne. Le change ainsi que l’entrée au palais royal fait mal (25 € à 2 pour le palais royal).

Nos dépenses :
Transports : 64 €
Nourritures : 134 €
Logement : 85 €
Autres (monuments, …) : 68 €

Bilan de notre expérience : un rapide passage dans le nord. Et une longue attente à Bangkok. Le timing a voulu qu’on arrive durant San Khran à Chiang Mai. Une super expérience et une tradition curieuse. Les visas pour la Birmanie se sont fait attendre. Heureusement que Bangkok a des choses à offrir pour s’occuper.

Ce qu’on a aimé : Se retrouver tremper après 20 mètres dans la rue, les super malls climatisés.
Ce qu’on a moins aimé : le monde au palais royale à Bangkok.

Bilan du Laos

Bilan financier : Même principe que pour notre budget Cambodge, on a passé la frontière avec les motos. Le budget transport reste peu élevé. La revente est comptée dedans : 55 € pour les 2 (et oui sans papiers, c’est plus difficile de négocier). Les réparations commençaient également à revenir cher. On a dépensé en tout 560 € en 21 jours soit 13 € par jour et par personne. Un beau score qui doit beaucoup au logement vraiment pas cher du Laos.

Nos dépenses :
Transports : 111 €
Nourritures : 181 €
Logement : 132 €
Autres (visas, monuments, …) : 135 €

Bilan de notre expérience : Le sud est superbe, le plateau des Bolovens fait rêver. Le nord est magnifique, les montagnes sont incroyables. Entre deux : pas grand chose. On a mis trois jours pour relier Vientiane depuis le plateau des Bolovens. Il n’y a rien sur la route, à part des bus ! C’est au Laos que les motos ont étaient le plus pousser. D’abord dans le sud, en traversant les rivières et sur les pistes, puis dans le nord, sur la route vallonnée qui rejoint Luang Prabang. Encore des souvenirs incroyables et des paysages magnifiques. Un pays de relaxation. Luang Prabang, les 4 000 îles, Ventiane, des endroits propices à la détente. Et les locaux sont dans la même mentalité : tranquille.Ce qu’on a aimé : traverser des rivières à moto, le calme de la capitale.
Ce qu’on a moins aimé : le manque d’infrastructures routières.

Bilan du Cambodge

Bilan financier : On est arrivé dans le pays directement avec nos motos. Le budget transport est donc réduit au minimum. On a dépensé en tout 521 € en 18 jours soit 14 € par jour et par personne. Le logement est peu onéreux. La nourriture est plus cher qu’au Vietnam mais on a gardé l’habitude de manger sur le bord de la route le midi. Les temples d’Angkor coûtent relativement cher et occupe une grande partie dans le budget (80 $ d’entrée à 2 + 40 $ d’hôtel et une vie un peu plus cher qu’ailleurs dans le pays pour se restaurer).

Nos dépenses :
Transports : 46 €
Nourritures : 187 €
Logement : 112 €
Autres (visas, monuments, …) : 174 €


Bilan de l’expérience : Un paysage désertique. C’est le principal souvenir du Cambodge que l’on a. Arrivés en pleine saison sèche, les rizières sont jaunes, la chaleur accablante, le soleil fait mal et les locaux se cachent toute la journée. Avec beaucoup de gestes, on a réussi à se faire comprendre pour manger ou trouver la bonne route. Heureusement, le pays n’est pas trop grand et on choisit de rouler le matin avec nos motos, au frais ! Un tiers de notre séjour se passera à Siem Reap et aux temples d’Angkor. Encore une fois la découverte d’un pays est complétement différente avec des scooters. On a mis 3 jours pour relier Phnom Penh à Battambang alors que les bus mettent une journée. Le choix de garder nos motos ne fût pas regretté, surtout pour visiter Angkor, une liberté totale. Des paysages grillés mais des temples mondialement connus pour un séjour … chaleureux.

Ce qu’on aimé : Angkor en motos, la simplicité des gens.
Ce qu’on a moins aimé : l’obsession pour les dollars, trop chaud.

Bilan du Vietnam

Bilan financier : On a décidé de descendre la pays en moto. 2 motos pour 420 $. Un budget conséquent mais qui avait pour but d’être compensé par la revente. Comme on a décidé de garder nos motos pour le Cambodge et le Laos, le budget transport atteint des sommets. On a dépensé en tout 1 600 € à 2 pour une période de 53 jours soit 16 € par jours et par personnes. On a compté les prolongations de visas suite au vol de nos passeports. On a pas mal mangé dans des petits resto notamment le midi lorsqu’on était sur la route.

Nos dépenses :
Transports : 550 €
Nourritures : 470 €
Logement : 317 €
Autres (visas et extensions, monuments, …) : 262 €

img_4512
Bilan de notre expérience : La moto, certainement le meilleur moyen de découvrir le Viêtnam. Une liberté totale. On a mangé pour moins d’1€ à 2 (20 000 Dongs) dans des endroits perdus. Le mauvais temps nous a un peu gâché le nord du pays et on n’a pas pu en profiter pleinement. Dans le sud, c’est le vol de nos passeport qui nous a embêté. Mais longer les plages, parcourir les montagnes et surtout conduire à Hô-Chi-Minh c’est juste incroyable. Les Viêtnamiens sont incroyablement gentils et, sortis des zones les plus touristiques, ils ne vous voient pas comme un portefeuille sur pattes. On est partis sans rien y connaître en mécanique. Et avec le nombres de problème qu’on a eu, heureusement qu’ils sont gentils (et qu’ils s’y connaissent tous en mécanique). Bref, une superbe expérience avec des anecdotes à revendre !

Ce qu’on a aimé : les paysages, les ban-mi, le café, les garages tous les 5 kilomètres.
Ce qu’on a moins aimé : le vol des passeports, le delta du Mékong pendant Têt Viet (rien est ouvert)