Archives de catégorie : Bilan en Asie

Bilan de notre séjour en Chine

Bilan financier : La Chine, c’est grand. Donc, évidement, le budget transport représente la plus grosse partie de notre budget total (750€). On a dépensé 1 906 € en tout durant notre séjour de 60 jours. Soit 16 € par jour par personne. On a pas mal fait la cuisine nous même et le couch-surfing (6 nuits) a aidé à réduire les dépenses. L’entrée dans les monuments et les parcs est très chère en Chine. D’abord pour limiter le monde à l’intérieur (notamment dans les parcs naturels) et aussi parce que tout est super bien aménagé (bus, routes, personnel, …). Pour les transports on a utilisé principalement le train. On a pris les billets les moins chers, la plupart du temps en hard seat, même si c’est pour y passer la nuit. Il faut découvrir la vie dans un train chinois, c’est incroyable. La semaine incluant notre séjour à Hong Kong est la plus élevée. La vie est beaucoup plus cher là-bas, elle se rapproche du niveau de vie de l’Europe.

Nos dépenses :
Transports : 749 €
Nourritures : 400 €
Logement : 388 €
Autres (Visas, monuments, parcs, …) 368 €

Bilan de notre expérience : Un des plus beau pays qu’on a fait. Des paysages à couper le souffle, une culture incroyable, une cuisine excellente. Entre les lacs de montagnes turquoises ou transparents (Juizhaigou), les sites archéologiques (Xi’an), les mégalopoles (Shangaï), les villes traditionnelles (Lijiang), les sentiers de randonnée (Les gorges du saut du tigres), il y en a pour tous les goûts. La communication avec les chinois est très compliquée. Peu parlent anglais, les gens vous fixent comme si vous étiez des extra-terrestres (peut-être les yeux bleus) mais jamais aucune agressivité, juste de la curiosité. On a pas trouvé de pays proposant autant de nourritures dans les rues, des street-foods tous les 10 mètres. Le train est un autre monde. Le plus drôle, c’est les commerciaux qui font des démonstrations de leurs produits (brosse à dent, ceinture, taille-crayon pour concombre, …).

Ce qu’on a aimé : les paysages, la nourriture, la facilité pour se déplacer.
Ce qu’on a moins aimé : la barrière de la langue, le « parcage touristique » dans les parcs nationaux.