Hô-Chi-Minh Ville

Après une matinée sous un soleil brûlant, on s’engage enfin dans la capitale. Le trafic est impressionnant, le flot de deux roues est incessant. Il doit y avoir une voiture pour peut-être trois cent scooters. On avance avec lenteur, collant les roues arrières de ceux de devant, s’infiltrant dès que possible; il ne faut surtout pas relâche notre concentration. C’est avec soulagement que l’on arrive à notre hôtel.

Le lendemain, après un détour au consulat et un bon café corsé vietnamien, on se rend devant la poste aux allures de gare ferroviaire dessinée par Gustave Eiffel. En face trône la cathédrale Notre-Dame de Saigon. On se réfugie dans notre chambre pour échapper à la chaleur étouffante de ce début d’après-midi.

Dans la soirée, on ressort pour rejoindre le bord de l’eau. On passe devant l’hôtel de ville surveillé par une statue d’Hô-Chi-Minh ainsi que l’opéra. On regarde le soleil se coucher avant de remonter la rue de l’hôtel de ville qui pour l’occasion de cette nouvelle année lunaire a été décorée et illuminée. On se mêle aux passants pour observer les animations proposées. On se ballade encore un peu dans les rues agitées de la capitale en rentrant tranquillement vers notre hôtel situé à une petite heure à pieds de là.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *