Archives par étiquette : Nizamudin

Delhi, première rencontre avec l’Inde

On redoutait un peu Delhi qui a laissée un mauvais souvenirs aux voyageurs que l’on a rencontré sur notre route. Mais on est agréablement surprit. Certes c’est pollué, mais pas autant que la Chine. Surpeuplé aussi, mais après Istanbul et Shanghai… Les gens crachent, mais moins qu’en Chine et qu’en Birmanie. Autrement dit, il ne faut pas arriver avec des préjugés.

On débarque à New Delhi en début de soirée, pressés de rejoindre notre hôtel. Se fiant à la carte de booking.com, on part en plein vers le quartier musulman. Les ruelles se font de plus en plus petites et bondées. A force de demander notre chemin aux locaux, très serviables quand ils ne veulent pas nous vendre quelque chose, on comprend que nous ne sommes pas du tout au bon endroit. On repart donc dans l’autre sens. Trois heures après notre arrivée à New Delhi, on pose enfin nos sacs dans notre chambre.

On commence notre visite de la capitale par la gudwara Bangla Sahib, un temple sikh. Là, on se déchausse avant de traverser un petit bassin d’eau pour se laver les pieds. On découvre l’endroit coiffés de bandanas oranges. La musique est dépaysante et presque relaxante après le chaos de la ville. On fait le tour du bassin dans lequel se baignent quelques locaux avant de rentrer dans le temple où les gens assistent assis par terre à la prière chantée du matin. On se ballade ensuite dans le jardin Lodi. Il y a quelques mausolées et édifices qui agrémentent le lieu. Les aigles volent au-dessus de nos têtes. Le musée de Gandhi est malheureusement fermé aujourd’hui, on ne s’y arrêtera donc pas. Le temps de manger a Central Park (CP), la météo s’est dégradée et on rentrera au main bazar sous une averse. Le lendemain, on part vers le parc de Qutub Minar. Mais on préfère se promener dans le parc gratuit juste à côté, on voit très bien la fameuse tour Qutub Minar d’ici. Des jeunes jouent au cricket dans la pelouse. Direction ensuite la tombe Humanyan, le prix exorbitant nous rebute encore une fois. On fait le tour du complexe pour aller voir une autre gudwara sikh, gratuite.

Le jour suivant, on se rend de l’autre côté du fleuve pour aller voir le Swaminaryan Shkardam. On arrive avec un peu d’avance, on patiente donc avec les locaux. Impossible de rentrer dans le complexe avec un téléphone portable, appareil photo, … même notre figurine Boba Fett ne passera pas le portail de sécurité. Le temple est superbe, il nous rappelle un peu Banteay Srei à Angkor. Les sculptures sont très détaillées. L’intérieur est magnifique, on se croirait dans une église romaine. On est rapidement mit dehors pour la prière du matin où les locaux tapent en rythme dans leurs mains. On fait le tour du temple, supporté par des dizaines d’éléphants de pierres, puis on repart vers notre hôtel pour récupérer nos sacs.

Direction la gare de Nizamudin, au Sud-Est de la ville.

A savoir :
– Ringo Guesthouse, 500 rupies pour une chambre double. On y accède par une étroite ruelle juste à côté de YES Bank depuis la rue de Main Bazar. Demandez aux locaux.
– Métro, entre 10 et 20 rupies. Depuis l’aéroport jusque l’arrêt New Dehli, 60 rupies. On peut accéder à tout les sites touristiques grâce au métro.
– Pour atteindre la gare de Nizamudin, il faut descendre à Jungpura et marcher environ 20 min.
– Les prix pour les sites touristiques indiqués dans les guides (même les plus récents) sont faux, les prix ont doublés.
– Entrée à Qutub Minar, 500 rupies.
– Entrée à la tombe Humanyan, 500 Rupies.
– Entrée gratuite à Swaminaryan Ashkardam. Interdiction de faire des photos, tout appareil électronique doit être déposé au vestiaire. Ouvre à 9h30.
– Pour acheter une carte sim en Inde (nécessaire pour avoir un compte IRCTC et réserver des tickets de train en ligne via ClearTrip, MakeMyTrip, …), il suffit d’avoir une photocopie de passeport et du visa indien, ainsi qu’une photo d’identité. Se rendre dans un « magasin » certifié Vodafone ou Airtel.